Le genou du nageur

 

Peut-être avez-vous entendu dire que quand quelqu'un souffre de douleurs au genou , son médecin lui conseille de la rééducation en balnéothérapie. Vous serez peut-être un peu surpris d'apprendre que certains nageurs , joueurs de water-polo et nageurs synchronisés ont des problèmes de genou résultant de leur sport. 

 

Bien que les épaules reçoivent plus d'attention du point de vue de la prévention des blessures, les genoux sont aussi un domaine qui devrait être d'un intérêt particulier pour les nageurs. Cela est particulièrement vrai pour les femmes, dont la structure anatomique inhérente les rend beaucoup plus vulnérables aux blessures au genou que leurs homologues masculins. Leurs hanches plus larges, par rapport à la position de leurs genoux (connu sous le nom de Q-angle) met énormément de pression sur la face médiale ou interne de l'articulation, plus particulièrement sur le ligament croisé antérieur (LCA) et le ligament latéral interne (LLI). Il provoque également des contraintes trop importantes sur leurs quadriceps, qui peuvent altérer les mécanismes normaux de l'articulation du genou résultant en une affection douloureuse connue sous le nom syndrome fémoro-patellaire.

 

Chez certains nageurs, les problèmes de genou peuvent sérieusement interférer avec l’entraînement et la compétition . Dans cet article, les différents types de douleurs au genou sont exposés ainsi que les facteurs prédisposants . Les nombreuses causes et mécanismes d’apparition sont examinés . Les signes et symptômes sont décrits et diverses options de traitement pour faciliter la rééducation sont présentés . Les stratégies de prévention qui peuvent être utilisés pour diminuer l'apparition des problèmes de genou chez le nageur sont également évoquées.

 

Plusieurs causes peuvent être responsables d’une douleur au genou chez le nageur. Celle-ci  est plus fréquente chez les nageurs de brasse. A l’image des douleurs d’épaules dont nous avons déjà parlé dans des articles précédents, cette fréquence explique que cette pathologie soit souvent appelée «le genou de brasseur» . Les nageurs qui utilisent le «ciseau» sont également des sujets à risque pour la suite. Il s’agit des poloïstes et des nageurs synchronisés

 

 

1- Fréquence dans les sports aquatiques

 

De loin , la majorité des nageurs n'ont aucun problème avec leurs genoux . Et c’est tant mieux ! Dans l’ensemble, 25 % des nageurs auront une douleur de genou à un moment donné au cours de leur carrière sportive . Il est bien connu que des problèmes de genou sont plus fréquents chez les nageurs de brasse, les joueurs de water-polo et nageurs synchronisés . Une grande majorité des nageurs de brasse (86 %) aura une douleur au genou à un moment donné dans leur carrière et 47,2 % d'entre eux ont eu ce problème au moins une fois chaque semaine. Dans une récente étude menée par PhysioSwim auprès de 200 nageurs blessés il ressort que la douleur de genou est la deuxième pathologie la plus fréquente avec 22 % des nageurs atteints, loin derrière l’épaule avec près de 65 % des nageurs atteints. Les femmes sont plus atteintes que les hommes puisque leur anataomie naturelle les rend plus fragiles.

 

 

2- Les facteurs de risque

 

Il est plus fréquent de voir des problèmes de genou chez les nageurs plus âgés que chez les plus jeunes. Plus la carrière est tournée vers la compétition , plus il est probable que la douleur au genou se développe. De même, plus la distance d’entrainement est élevée, plus la fréquence d’apparition de la douleur au genou augmente. A l’image de l’épaule, l'ensemble de ces trois facteurs suggère une origine tournée vers une surexploitation chronique du genou. Des erreurs dans la préparation comme un échauffement insuffisant est un autre facteur prédisposant. Un déficit de force et de souplesse notamment dans le groupe des muscles adducteurs prédisposent également l'athlète à des douleurs au genou. Le déséquilibre adducteurs / abducteurs est aussi important. Sur le plan anatomique d’autres facteurs tels qu’un varus de genou sont aussi à prendre en compte, notamment chez les femmes.

 

Les facteurs prédisposant à l' apparition de la douleur au genou chez les les nageurs sont présentés dans le tableau 1 ci-dessous.

 

 

Tableau 1 - Les facteurs prédisposants

 

Le sexe (femme ++)

L'augmentation de l'âge de l'athlète

La longueur de la carrière compétitive

L’ augmentation de la fréquence et de la durée des entrainements

L'insuffisance d'échauffement

Un déséquilibre de force des abducteurs de hanche / adducteurs.

Un déséquilibre dans la souplesse des abducteurs de hanche / adducteurs

 

 

3- Causes et mécanismes

 

Il ya plusieurs causes et les mécanismes d’apparition de la douleur au genou dans les sports aquatiques sont nombreux. La liste suivante passe en revue bon nombre des causes possibles :

 

1 . Chondromalacie (ramollissement du cartilage sous-rotulien) et douleur fémoro-patellaire souvent en raison du battement en papillon .

 

2 . Le stress rotulien médial en raison de :

 

La gestuelle de nage :

 

- Au moment où la hanche et le genou sont en flexion, lorsque les genoux sont en valgus juste avant le «ciseau».

  • La flexion extrême de l’ articulation de la hanche en phase de préparation au coup de fouet lors du «ciseau».
  • Lorsque la cheville est en flexion et que la jambe est amenée en rotation externe au moment de la flexion du genou et de la hanche.

- L’abduction de hanche à la fin de la phase de préparation au coup de fouet en brasse.

- Lorsque l’on ne ferme pas les jambes en même temps à la fin du ciseau.

 

• La déviation latérale de la rotule en raison de problèmes anatomiques.

 

3 . L’ entorse du ligament collatéral médial qui est souvent faite par la surexploitation et les valgus répétés sur le genou (position en coup de fouet et ciseau)

 

4 . Le syndrome de pincement synovial médial où la membrane synoviale peut être coincée causant une douleur au genou .

 

5 . La tendinopathie de patte d'oie et la bursite . La patte d'oie est l'insertion tendineuse combinée de 3 muscles au niveau du tibia (gracile, sartorius, semi-membraneux) . La bourse se situe entre cette insertion multi-tendineuse et l'os. En raison d’une surexploitation elle peut s'enflammer.

 

6 . La tendinopathie rotulienne ou une inflammation du tendon rotulien.

 

7 . Les problèmes méniscaux médiaux ou des changements dégénératifs ou kystiques.

 

8 . L'arthrose du compartiment interne du genou

 

 

4- Signes cliniques et symptômes

 

La douleur au genou du brasseur se trouve généralement dans sa partie médiale. Une douleur latérale au genou reste plus rare . La douleur est provoquée en position de valgus forcé qui est la position du genou lors du coup de fouet et du ciseau . La localisation de la douleur peut être différente en fonction de la cause spécifique tel qu’elles sont décrites ci-dessus. Le gonflement des parties molles n'est pas un symptôme courant.

 

 

5- Prévention

 

La prévention de la douleur au genou est préférable afin d' éviter le temps perdu lors de l’apparition d'une telle blessure. Le programme de rééducation est souvent long et nécessite un temps de repos dont tout athlète se passerait. Il existe plusieurs stratégies de prévention efficaces qui peuvent être engagées par l'entraîneur ou le kinésithérapeute pour empêcher le développement de ces douleurs au genou . Ces stratégies devraient être intégrées dans le programme d’échauffement ou de récupération tout au long de l’année afin de réduire le risque de douleur au genou. Diverses stratégies de prévention sont présentés dans le Tableau 2 .

 

 

Tableau 2 - Stratégies de prévention

 

Programme de musculation équilibré intégrant des exercices de prévention personnalisés 

Augmentation progressive et graduelle des distances de  brasse

Prévention de la sur-utilisation

Correction de la biomécanique de nage

Équilibrer la force musculaire des couples agoniste/antagoniste de la hanche et du genou

Échauffement adéquat

Effectuer une récupération adéquate

Un programme d’étirements en suivant certaines recommandations

 

 

6- Traitements

 

 

- Repos relatif

 

Le traitement de la douleur au genou chez les nageurs est plus facile que la douleur de l'épaule. Comme avec toutes les blessures sportives , le traitement doit inclure la protection de la partie blessée de tout dommage ultérieur . Cela ne signifie pas l'arrêt complet de l'entraînement sportif . Le terme « repos relatif » désigne le repos de l’articulation blessée tout en maintenant la remise en forme et le renforcement musculaire du reste du corps . Le repos relatif recommandé par le médecin et le kinésithérapeute peut comprendre les éléments suivants :

 

- La réduction de la distance de brasse / exercices de rétropédalage etc.

- La réduction de l' intensité de l’entrainement

- Baser les entrainements sur d’autres nages afin d’éviter le stress lié au valgus

- Utiliser les entrainements croisés avec d'autres sports pour entretenir la tonicité cardiovasculaire , comme le cyclisme par exemple.

 

- Correction technique

 

La correction de la technique de la brasse est une partie importante du traitement. Le nageur de brasse devrait être chargé de garder le genou dans l'alignement de la hanche permettant aux genoux de se séparer seulement à hauteur des hanches. Cela diminue le bras de levier du valgus du genou lorsque les jambes sont ramenées vers l’axe médian du corps.

 

- D'autres options de traitement : la rééducation

 

La rééducation comprend plusieurs axes. L'application de glace (10 à 15 minutes toutes les 3 heures ) pendant les premiers jours afin réduire le gonflement peuvent être prescrits. L'élévation de la jambe blessée est également utile pour traiter l’oedème. Le massage est un des outils incontournable de traitement de la douleur et de l'oedème. Le renforcement  musculaire ciblé associé aux étirements et aux autres modalités de physiothérapie ont un rôle important dans le traitement. Dans certains cas le médecin de l'équipe peut prescrire une attelle de genou . Parfois, les médecins utilisent une injection de corticoïdes comme traitement complémentaire si nécessaire. L'intervention chirurgicale est rarement nécessaire. Le tableau 3 résume ces options de traitement .

 

 

Tableau 3 - Les options de traitement pour la douleur du genou en natation

 

Glaçage

Elévation du membre inférieur

Physiothérapie antalgique

Massage

Genouillère si besoin

Renforcement musculaire

Etirements

Injection de corticoïdes

Intervention chirurgicale (rare)

 

 

Il est important que l'athlète retourne à l'entraînement seulement après une rééducation bien conduite. Une reprise d’entrainement trop hâtive et sans progressivité peut entraîner la réapparition des symptômes nécessitant un traitement et un éloignement des bassins bien plus longs.

 

Le retour au sport est possible lorsque le nageur peut fléchir et tendre le genou sans douleur ainsi que lorsque le test de valgus forcé est négatif. Il est également important que le genou ne soit plus gonflé et que la douleur se soit pas provoquée en sautillant sur la jambe lésée par exemple .

 

Le retour à la brasse doit impérativement inclure la réduction de la distance de brasse et une alternance avec les autres nages . Un échauffement suffisant est essentiel . Un programme d’entrainement basé sur des augmentations graduelles et progressive de la distance de nage doit être conçue en collaboration avec le médecin, le kinésithérapeute et l'entraîneur .

 

Conclusion

 

On trouve fréquemment des douleurs au genou chez les nageurs, les joueurs de water-polo et nageurs synchronisés . Chez les nageurs , ce problème est plus fréquent chez les brasseurs, chez les feemmes . Bien que la plupart des nageurs n'aura pas de problèmes de genou, la douleur au genou peut arriver avec l’augmentation du nombre d’entrainements et des distances de nage. Cet article résume les principales causes , les signes et les symptômes, les stratégies de prévention et des options de traitement.

 

 

Sources :

 

1- SALO D. et AL. Complete contitionning for swimming ; Human kinetics ; 2008.

 

2- TIXIER A. et AL. Evaluation de l'épaule du nageur. Kinésithérapie scientifique Septembre 2012; (535) :  05-16

 

http://www.reeducation-epaule-nageur.jimdo.com 

 

 

http://www.fina.org/H2O/index.php?option=com_content&view=article&id=2917:knee-problems-in-aquatics&Itemid=974

 

http://www.usaswimming.org/ViewMiscArticle.aspx?

TabId=1596&Alias=Rainbow&Lang=en&mid=196&ItemId=3040

 

Clin Sports Med. 1999 Apr;18(2):379-87, VIII.